Conservation-restauration d'un portrait XVIIIe

Un traitement adapté a permis à cette peinture très accidentée de retrouver une seconde jeunesse

Ce portrait de famille peint dans les années 1740 a malheureusement été accidenté suite à une mauvaise manipulation. Sa propriétaire, désolée de cet accident, l'a apporté à l'atelier dans l'espoir que nous pourrions faire oublier cette vilaine déchirure. Bien lui en a pris ! 
La toile a d'abord été démontée du châssis puis remise en planéité avant que les lèvres des déchirures ne soient recollées. Après un nettoyage du vernis les manques de couche picturale ont été comblés par du mastic puis les lacunes de couleurs par des retouches. 
En haut à gauche : Après la dépose du châssis la toile est mise en tension sur un plan de travail. La peinture sera ensuite retournée pour effectuer la reprise de déchirure par le revers. A droite : gros plan sur la déchirure avant traitement.
En bas à gauche : les mastics ont été posé dans les lacunes de la couche picturale sans déborder sur la peinture originale. La retouche est en cours de réalisation, en se rapprochant progressivement des couleurs originelles. A droite : gros plan sur la zone accidentée après retouches.
Qui pourrait penser aujourd'hui que cette ravissante jeune femme a été un jour à ce point défigurée ?